Publicité 

Adverbes de négation

La négation pure peut s'exprimer par "non" et "ne". "Non" est la forme tonique (Voulez-vous lui parler ? Non !) et "ne" la forme atone.

1. "Non" : peut lier des éléments de phrases de même fonction en les opposant (Prenez non les voies faciles, mais les chemins escarpés). Il sert de préfixe négatif à certains mots. Lorsqu'il entre en composition pour former un nom, il se lie par un trait d'union avec le nom ou l' infinitif (un non-combattant, un non-lieu, etc.). Lorsque le composé est employé adjectivement, "non" reste détaché (Une unité non combattante, une règle non apprise, etc.). Non s'utilise lorsque la négation ne porte pas sur un verbe.

2. "Ne" : est l' adverbe de la négation du verbe. Le plus souvent, la négation, pour être complète, s'accompagne d'un autre mot que l'on appelle auxiliaire de négation (pas, aucun, point, etc.).

"Ne" s'emploie obligatoirement seul :

- dans certaines expressions proverbiales (À dieu ne plaise) ou figées (N'ayez crainte. Qu'à cela ne tienne, etc.).
- lorsqu'il est utilisé avec "ni" répété (Il ne veut ni partir ni démissionner).

On peut employer "ne" seul :

- avec les verbes "cesser, oser, pouvoir" (Il ne cesse de pleuvoir).
- lorsque une relative de conséquence dépend d'une principale négative ou interrogative (Il n'existe pas d'enfant qui ne soit gourmand).
-
avec un "si" conditionnel (Tu ne réussiras rien si tu ne sais te maîtriser).
- devant "autre" suivi de "que" (Il n'a d'autre choix que de vous parler).
- après le pronom interrogatif ou l'adjectif interrogatif (Quel enfant n'est gourmand ?).
- après "depuis que, il y a que, voici/voilà que" (expressions du temps). (Il y a deux ans que je ne l'ai vu.).

Dans les autres cas, "ne" est accompagné de divers auxiliaires : pas, point, nullement, aucunement, aucun, nul, personne, rien, guère, jamais, plus, nulle part, mais.

La négation formée de "ne + auxiliaire" occupe une position fixe dans la proposition. Cette position dépend du mode du verbe :

- verbe à l' infinitif : les éléments de la négation se placent avant l'infinitif (Il voudrait ne pas dormir). Si l'infinitif est à un temps du passé, la négation, souvent, encadre le verbe auxiliaire (Il désirait ne pas avoir parlé ou Il désirait n'avoir pas parlé).

- verbe à un autre mode que l'infinitif : à un temps simple, la négation encadre la forme verbale et les PRONOMS conjoints (Il ne te dira rien. Je ne le crois plus). À un temps composé, la négation encadre l'auxiliaire et les PRONOMS conjoints (Il ne t'a rien dit. Je ne l'ai pas cru).

Voir aussi : Ne explétif

 Publicité 


Dopez Word et Outlook avec Cordial

Cordial 20 Référence

Offrez la puissance du correcteur Cordial à votre suite bureautique préférée. Grâce à une intégration parfaite, profitez sans délai du correcteur le plus primé par la presse spécialisée (19 fois désigné meilleur correcteur).

En savoir plus...