Publicité 

Noms de fêtes

Traditionnellement, les noms des fêtes chrétiennes prenaient la majuscule alors qu'on la refusait aux autres (civiles, antiques, ou appartenant à une autre religion). Par analogie, aujourd'hui, les fêtes autres que chrétiennes prennent souvent la majuscule. (L'Académie écrit : le Jour de l'An.)

L'usage est flottant, et on trouve des noms de fêtes sans majuscules. L'Académie elle-même écrit : "rompre le carême".

Le code typographique conseille d'écrire les noms de fêtes avec une majuscule au nom caractéristique et à l'adjectif qui, éventuellement, le précède :

la fête des Mères; la fête du Travail; le Jour de l'An; le Nouvel An; le Premier de l'An; le jour des Morts; le Mardi gras; le mercredi des Cendres; la Mi-Carême; la Noël; le 11 Novembre; la Pentecôte; le 1er Mai; le 14 Juillet; la Saint-Jean; la Saint-Valentin; le Vendredi saint; l'Ascension; la Toussaint; le jour des Rois; l'Épiphanie; etc.

 Publicité 


Dopez Word et Outlook avec Cordial

Cordial 20 Référence

Offrez la puissance du correcteur Cordial à votre suite bureautique préférée. Grâce à une intégration parfaite, profitez sans délai du correcteur le plus primé par la presse spécialisée (19 fois désigné meilleur correcteur).

En savoir plus...