Publicité 

Titres d'œuvres

Les titres réels, c'est-à-dire la dénomination complète choisie par l'auteur ou le fondateur, s'écrivent, en principe, dans un style différent du corps du texte (il lit Les Chants de Maldoror). On place une majuscule au moins au premier mot du titre.

L'article ne se met en majuscule et en italique que s'il fait partie du titre (le journal Le Monde). On ne met pas la majuscule aux articles traduits, même si dans la langue d'origine ils font partie intégrante du titre, (le journal le Times).

Les titres en forme de proposition - formant phrase (Autant en emporte le vent. Les dieux ont soif. À la recherche du temps perdu) - ne prennent une majuscule qu'à leur premier mot, quel qu'il soit ( article, nom, " préposition, etc.). Les noms propres, bien entendu, conservent leur majuscule.

Les titres formés sur le procédé de la symétrie – termes en opposition ou en parallèle (La Belle et la Bête. Le Rouge et le Noir. Paul et ses Amis.) – s'écrivent avec une majuscule au mot initial et aux termes en comparaison.

Dans les autres formes de titres, on écrit en majuscule l'article initial, le premier substantif et les adjectifs qui le précèdent (Les Liaisons dangereuses, Le Petit Chaperon rouge).

On ne met pas de majuscule :

- aux substantifs en apposition (Voltaire philosophe, André Breton, l'homme et l'œuvre) ;
- aux substantifs dans une locution de type adverbial (La Vie quotidienne au temps d'Henri IV. La paix à l'ombre des missiles).

On écrit traditionnellement en style normal et article en minuscule : les noms des codes (le Code civil, le Code Napoléon), les noms des livres sacrés (la Bible, le Coran, l'Évangile), les conventions, lois et décrets, les thèmes artistiques lorsqu'ils ne constituent pas des titres réels (la Descente de croix, l'Adoration, la Crucifixion).

 Publicité 


Dopez Word et Outlook avec Cordial

Cordial 20 Référence

Offrez la puissance du correcteur Cordial à votre suite bureautique préférée. Grâce à une intégration parfaite, profitez sans délai du correcteur le plus primé par la presse spécialisée (19 fois désigné meilleur correcteur).

En savoir plus...