Publicité 

Usage du point d'interrogation

Le point d'interrogation est la marque d'une interrogation directe (Partirez-vous ?). On n'utilise pas le point d'interrogation dans une interrogation indirecte (sauf bien entendu si cette interrogation fait elle-même partie d'une phrase interrogative. (Lui a-t-il demandé si elle vous accompagnait ?).

L'interrogation indirecte est introduite par une proposition (demander, penser, etc.). Elle peut être tournée en interrogation directe par l'inversion verbe sujet ou par l'introducteur "est-ce que" :

Il vous demande si vous nous accompagnez. (pas de point d'interrogation).
Il vous demande : "Nous accompagnez-vous ?"
Il vous demande : "Est-ce que vous nous accompagnez ?"

Il ne faut pas coordonner les interrogations directes et les interrogations indirectes, cette rupture de construction est préjudiciable à la compréhension.

On marque d'un point d'interrogation chaque question qui exige une réponse particulière. (Partirez-vous ? seul ?)

Le point d'interrogation dépend du sens de la phrase et non de sa forme :

Vous voulez me voir ? Demande un point d'interrogation.
Venait-il me voir, je le recevais avec plaisir
. N'en demande pas.

 Publicité 


Dopez Word et Outlook avec Cordial

Cordial 20 Référence

Offrez la puissance du correcteur Cordial à votre suite bureautique préférée. Grâce à une intégration parfaite, profitez sans délai du correcteur le plus primé par la presse spécialisée (19 fois désigné meilleur correcteur).

En savoir plus...